Article
Regard, Création, Focus
22 juin 2018
Social Kino
Étude de K

Créer des films en collectif en 72 heures chrono : le concept québécois du Kino Kabaret inspire toute une génération de "cineastes guerrilla" à travers le monde depuis bientôt 20 ans. Aujourd’hui à Nantes, les associations Carte Blanche Films, Creative Maker et Le Vlipp ont transformé la salle micro du Stéréolux pour installer le Kinolab. Seul point commun entre tous les kinoïtes présents, la passion de l'image et l'inspiration tout terrain. D'où viennent t'ils ? Qui sont-ils ? Rencontre avec 3 d'entre eux lors du lancement de cette session !

Écrit et réalisé par : Thomas Junillon et Alexis Vignais

Rencontre avec Yonis, jeune homme de 18 ans. Il participe à son premier Kino Kabaret, et n'en est pas moins enthousiaste. Ancien stagiaire du média vidéo "le Vlipp", il a connu cet évènement grâce à l’association. Son jeune âge n’est pourtant pas synonyme d’inexpérience puisqu’il a déjà réalisé plusieurs courts-métrages dans le cadre de ses projets personnels. Le Kino est donc l’occasion d’ajouter une corde à son arc tant sur le plan professionnel qu’humain. Mais laissons-le-nous en dire un peu plus…

Yusuf a 30 ans. Il a déjà passé 7 ans en tant que directeur de la photo et 2 ans dans la réalisation. Ce qui fait de lui l’un des plus expérimenté de la troupe. Il a traversé plusieurs frontières pour venir participer puisqu'il est Égyptien ! C’est sa première fois en France, mais ce n’est pas son premier Kino, car il a déjà prit part à ce type de projet en Pologne, et il a tellement aimé ça qu’il retente l’expérience à Nantes. Il nous partage son regard de globe trotter !

Elle va de projet en projet apportant ses idées et coups de pouce, c'est Tiffanie. Elle a une certaine expérience dans le journalisme, mais aucune dans le domaine du cinéma. Son cocon se situait à Paris et elle est descendue de la capitale il y a à peine 5 mois. Nouvelle ville et nouvelle expérience pour la jeune femme de 32 ans, qui a vu dans le Kino Kabaret une formidable opportunité d’ouvrir ses horizons.

Bonne écoute…

Voir tous les articles