Article
Création
22 juillet 2019
LAME
Le rock nantais n'est pas mort !

Groupe nantais créé en 2016, Lame était programmé à la dernière édition du festival Turbulences. On a profité d’un temps de pause avant les concerts pour se poser avec ses membres et parler musique.

Réalisé par : Oryane Langenbronn

Crédits photos : Oryane Langenbronn

Photo 1 Lame_Etienne_Sauvage_David_Pecheloche

Lame c’est avant tout une bande de quatre mecs passionnés de rock. Musicalement, les Nantais se situent sur un créneau de rock Indé qui nous ramène au tout début du siècle. 

Créé en 2016, le groupe se produit régulièrement dans la région depuis moins d’un an. Ses membres revendiquent le souci d’épurer, et construisent l'architecture globale de leurs morceaux en prêtant attention au rôle de chaque instrument.

De leurs premières scènes au conservatoire ou aux kermesses du collège, jusqu’à la formation de Lame, la musique a toujours fait partie de leur vie. Le rock, ils l’ont côtoyé plus ou moins tôt : initié par un proche, ou expérimenté avec des amis. Etienne Sauvage, chanteur et guitariste du groupe, nous confie ainsi : 

“Le rock, mes parents n'écoutaient pas ça. Un jour, j’ai eu mon premier poste à CD. Quelqu’un m’a fait découvrir les Beatles, et là ça a été la révélation.”

Pour David Pecheloche, guitariste, le rock semble au contraire avoir toujours fait partie de son milieu. “J’ai commencé la guitare à 14 ans. J’ai été ancré dans le groupe de mon père, qui lui aussi fait de la guitare. Je faisais la basse. On se produisait dans divers bars en Normandie. Puis j’ai eu mon groupe au lycée... dans lequel j’étais à la guitare !”

Après plusieurs années à expérimenter la scène, les membres de Lame s’inscrivent aujourd'hui dans le paysage du “Rock nantais”.

Mais au fait, c’est quoi le Rock ?  

PHOTO2

“Il y a un effet concert : Quand on monte sur scène, on rêve d’être pro” - Nicolas Wendling, batteur

Authentiques rockeurs, mais pas encore rockstars. Les quatre membres du groupe sont pour l’heure des amateurs. Professionnellement, c’est plutôt dans le domaine de l’informatique et de l’ingénierie thermique qu’ils évoluent. Les musiciens partagent avec nous leurs réflexions sur le monde de la scène.

Et puisque nos quatre passionnés ne projettent pas encore de vivre de leur musique, on peut légitimement se demander sur quels critères ils estimeraient “avoir réussi”. Quels sont leurs objectifs, leurs envies, ou leurs espoirs lorsqu’ils composent leurs morceaux, et lorsqu’ils les jouent sur scène face à un public ?

En d’autres termes, comment mesurer et définir le succès ? 

Le succès, c’est tout ce qu’on peut leur souhaiter ! Dernièrement, Lame a sorti un premier album, à retrouver ici. Et ses membres se produisent régulièrement dans la région nantaise. N'hésitez pas à aller les voir en Live !

PHOTO3

Voir tous les articles