Article
Focus
12 novembre 2017
Wikipédia : Femmes à la page
Rétablir l'équilibre

Avec ses 360 millions de visiteurs par jour, Wikipédia est l'un des sites les plus consultés sur internet. Parmi les
 milliers de biographies renseignées sur le site, seulement 10 % nous parlent des 
femmes. Face à ce constat, Anne Baumstimler, contributrice de la première heure, a choisi 
de créer il y a un an : les Ateliers Wikipédia Femmes et Féminisme. Deux fois par mois les contributeur·trice·s de l'encyclopédie se réunissent à l'espace Simone de Beauvoir. 
Leur mission ? Écrire sur les femmes.

Réalisé par : Mélissa Chateau

Wikipédia, une encyclopédie représentative... Enfin presque.

450 000 biographies d'hommes, contre 75 000 de femmes. Un triste constat qui s'explique par le nombre important de contributeurs. Généralement les hommes écrivent sur des personnalités masculines, celles-ci sont davantage inscrites dans l'Histoire et dans les médias .

« J'ai le sentiment que les hommes se sont appropriés le savoir... Comme si les femmes n’étaient pas capables de transmettre la connaissance »

Depuis cette prise de conscience, plusieurs collectifs féministes se sont créés en Europe et aux États-Unis. À l’image de leurs voisins européens, La France a lancé en 2016 le collectif Les sans pages. Depuis sa création, plusieurs projets indépendants sont nés. Parmi eux on retrouve les ateliers d'écritures d’Anne Baumstimler. L’année dernière elle a eu l'envie de créer ces ateliers pour l'amour de la transmission mais aussi pour faire bouger les lignes.

Des rencontres militantes et bienveillantes

Depuis son lancement une quarantaine de femmes ont participé à ces ateliers. Pour certaines c'est une manière de se sentir moins seules et plus unies. Parmi les contributrices régulières on retrouve Charlotte, Anne-Marie et Anne. Elles ne sont pas de la même génération, mais toutes sont féministes et engagées. Deux fois par mois elles se réunissent pour écrire sur des personnalités qui leurs tiennent à cœur.

« Ici, chacune écrit à son rythme, il faut prendre du plaisir à écrire, on s'entraide, il n'y a pas de rendement »

Le cyberféminisme : une cause pas seulement dédiée aux femmes

Le féminisme est aussi une affaire d'homme. Charles a 23 ans, il est développeur informatique. Depuis le mois de septembre il participe aux ateliers d'écriture au centre Simone de Beauvoir. C'est en allant à la rencontre des femmes contributrices qu'il s'est rendu compte de l’inégalité Homme/Femme sur Wikipédia.

Si les hommes se font plus rares ils ne sont néanmoins pas exclus. En 2016 une dizaine de contributeurs ont franchis la porte du centre Simone de Beauvoir. Afin de s'allier à une cause qui nous concerne tous.

Atelier Wikipédia femmes et féministes

Centre Simone de Beauvoir

15 quai Ernest Renaud
 à Nantes.

Les ateliers ont lieu un lundi et un mercredi par mois.

Page Facebook

Voir tous les articles